Retour accueil

Chien visiteurs

UNE ACTIVITEE RECENTE

Depuis la préhistoire le chien est le meilleur ami de l'homme; parcequ'il rend de .nombreux services bien sur. Mais aussi et surtout parceque c'est un ami irremplaçable C'est le compagnon de jeux de beaucoup d'enfants.
Il a autant besoin de carresses que nous avons besoin de sa présence
Quand l'humain est dans la souffrance, Maladie, vieillesse, solitude,handicap etc;..Il peut apporter beaucoup par sa présence et son regard.
Depuis quelques années, aprés une formation simple, un maitre et son chien peuvent intervenir dans les maisons de retraite, les foyers pour peronnes handicapées, les écoles et quelques fois les hopitaux
Bien sur il existe de nombreuses règles à respecter notamment l'hygiène et la sécurité; mais quel plaisir de voir le bonheur dans le regard de ces peronnes défavorisées par la vie.
Un stage de 2 jours, vous permet d' apprendre les règles de base pour aborder notamment les personnes handicapées. On vous informe sur les règles administratives à respecter Mais surtout pendant ces deux journées vous et votre chien êtes mis en situation. Ce qui permet de valider le chien


HISTORIQUE :(site de la CNEAC )
On ne peut parler de « Chiens Visiteurs » sans aborder, même de manière succincte, l'historique de la Thérapie Facilitée ou Assistée par les Animaux (TFA ou TAA) qui n'est pas si ancienne que cela. Nos voisins anglo-saxons, eux, utilisent plutôt le terme de zoothérapie.
La première trace remonte en 1792, justement en Angleterre, dans une institution pour malades mentaux où de petits animaux (poules, lapins...) sont utilisés afin de leur rendre un minimum de confiance en eux-mêmes en leur apprenant à prendre soin d'eux.
En 1867 à Biesfield, en Allemagne, les animaux sont utilisés avec les épileptiques car leur présence était considérée comme bénéfique.
Plus récemment, durant la seconde guerre mondiale, les pilotes blessés et convalescents de l'Air Force furent soignés par la Croix-Rouge américaine dans un centre de l'état de New York, à Pawling, où l'on notait la présence d'animaux (bétail, chevaux, volaille..). Ceux-ci les aidaient à se remettre de leur état.
Mais c'est le professeur de psychiatrie et psychologue pour enfants, Boris LEVINSON, qui, à la fin des années 1950, avec l'aide involontaire de son chien Jingles, présent accidentellement lors d'une consultation à son bureau, évita l'internement de Johnny, un enfant quasiment autiste. En effet, celui-ci sortit de son mutisme pour s'occuper du chien. En renouvelant les visites, l'état de l'enfant s'améliora au point qu'il n'eut pas besoin d'être interné.

De nombres sites traitent du chien visiteur

Site officiel de la CNEAC http://www.france-agility.com/
site de la rhone alples : http://www.chien-visiteur.fr/chien-visiteur/index.html
une association de la région :http://www.regardsetboulesdepoils.fr/topic1/index.html
et d'autres
http://www.parole-de-chien.com/commentdevenir.htm
http://www.chiensvisiteursetcompagnie.fr/