AGILITY



Amis cynophiles, méfiez-vous car l'enthousiasme des agilitistes est contagieux !
!


L'agility est une discipline sportive et ludique ouverte à tous les chiens avec ou sans pedigree. C'est en 1988 que l'Agility a fait son apparition en France. Sa progression a été très importante et elle est devenue une discipline très sérieuse aujourd'hui. On retrouve tout le monde !
Des chiens de 3 à plus de 100Kg et des conducteurs de tous âges !
Elle est ouverte aux chiens de toute race et même aux chiens sans race particulière.

L'agility, c'est avant tout une complicité très forte entre l'homme et le chien qui se regardent et s'écoutent sur un terrain de sport pour effectuer un parcours de sauts d'obstacles, toujours devant l'oeil émerveillé des néophytes qui n'auraient pas cru nos amis les chiens capables de telles prouesses.

Cette discipline doit rester avant tout un jeu même si comme toutes les activités sportives des compétitions existent. Un parcours est composé de 15 à 20 obstacles environ, dont la hauteur varie en fonction de la morphologie du chien. Bien entendu la vitesse d'exécution du parcours est importante, mais un chien lent ne faisant aucune faute sera mieux classé qu'un chien très rapide ayant fait tomber ne serait-ce qu'une seule barre.L'agility est une discipline canine éducative consistant à faire évoluer un chien sans laisse ni collier sur un parcours composé d'obstacles divers.

L'Agility n'est pas une course de vitesse mais avant tout une course d'adresse.
Certains obstacles présentent des zones de contact obligatoires que le chien doit obligatoirement fouler pour prétendre avoir franchi l'obstacle entièrement. D'autres nécessitent un temps d'arrêt avant de continuer le parcours. L'agility est autant un sport pour l'animal que pour son maître.
Accessible à toutes les races, même les plus petites, il y a immencablement un club près de chez vous. Régulièrement, des concours sont organisés dans lesquels les chiens sont répartis en différentes catégories en fonction de leur race.


LES OBSTACLES D'UN PARCOURS D'AGILITY :

Le saut en hauteur :
Le saut en hauteur est constitué de deux fines barres retenues entre deux poteaux.
Les barres peuvent être placées à différentes hauteurs en fonction de la taille du chien.

Le saut en longueur :
Le saut en longueur, de part sa conception,peut être ajusté en longueur. Il est constitué de quatres planches maintenues à l'oblique par un socle incliné. La hauteur de chaque composante du saut augmente progressivement.

Le slalom :
Le chien doit slalomer entre les poteaux. Comme vous avez du le remarquer depuis un moment, chaque obstacle est peint de deux couleurs bien distincts. Ces couleurs servent à repérer les zone de contacts sur certains obstacles.

La table :
Le chien doit sauter sur la table et marquer un temps d'arrêt avant de repartir.
Le chien doit sauter sur la table, et prendre directement une des trois positions suivantes selon l'ordre de son conducteur (coucher, assis ou debout) et la conserver durant 5 secondes.

Le tunnel :
Le chien doit traverser le tunnel rigide.

La chaussette :
La chaussette est un tunel qui a une entrée rigide et l'autre bout constitué d'un manchon mou dans lequel le chien doit ramper pour trouver la sortie. Lors de l'apprentissage vous devez guider votre chien vous-même à l'intérieur. Impressionnant !

La balançoire :
Une simple planche montée sur bascule. Pas si simple que cela car le chien doit impérativement poser une pate sur les zones de contact (en rouge) à la montée comme à la descente.

Le A :
Deux larges planches à l'oblique. On retrouve les zones de contact.
Le chien ne doit pas sauter du A avant d'avoir poser une patte sur la zone rouge.

Le pneu :
Sans doute le plus spectaculaire !

La passerelle :
Une petite promenade dans le vide. Les rampes sont pourvues de petits liteaux cloués à espaces réguliers (env. tous les 25 cm) pour faciliter l'accès et éviter les glissades.Les parties inférieures des rampes devront être peintes (sur le dessus et sur les champs) sur une longueur de 90 cm par rapport au sol pour marquer la zone de contact.Un liteau ne pourra pas être posé à moins de 10 cm de la partie supérieure de cette zone.

Viaduc :
La partie supérieure du viaduc est constituée d'éléments amovibles, qui suite au passage du chien peuvent bouger, voir tomber si celui-ci a touché l'obstacle.La difficulté du viaduc est que le chien de doit pas être tenté de passer entre les jambes du viaduc.

Haut de page

Merci aux adhérents pour leurs participations aux photos.
Si vous ne désirez pas figurer sur les photos n'hésitez pas à me le signaler.